top of page

Pourquoi le yoga nous fait du bien ?

Dernière mise à jour : 11 déc. 2023

#2- Le rôle de la respiration.


Partir à la découverte du souffle, de son souffle est une quête de chaque jour dans la pratique du Hatha Yoga. La science du souffle énergie transmise par les yogi est d'une richesse incomparable et est la pierre angulaire dans la pratique.
Dans ce deuxième article d'une série de quatre, je vous parle du rôle de la respiration en yoga, de ses bienfaits physiologiques et donc énergétiques.

Les bienfaits d’une respiration consciente de qualité.


Sur le tapis, le pratiquant apprend ou réapprend à respirer et dans chaque séance la respiration a une place prépondérante car elle est la base du Yoga. Une respiration consciente de qualité va être une respiration calme, lente, régulière, ample et silencieuse.

En Yoga nous disons aussi que c'est une respiration lumineuse car la lumière représente l'énergie, le prâna.





Commençons par le rôle physiologique de la respiration qui est une fonction vitale.


D’un point de vue physiologique et anatomique, la respiration est vitale. Nous respirons en moyenne 15 fois par minute. Ce processus physiologique permet d'approvisionner l'organisme en oxygène, et de le libérer du dioxyde de carbone.  Cette fonction est aussi un  puissant moteur pour la circulation sanguine.


Les deux mouvements de la respiration, l'inspiration et l'expiration, sont contrôlés par le système nerveux autonome (c'est donc une fonction inconsciente) et s'adaptent aux besoins de l'organisme, en fonction de l’effort fourni.

L'inspiration est permise par la contraction de certains muscles dont les principaux sont le diaphragme et les muscles intercostaux, ce qui induit une dépression dans les poumons et l'entrée d'air. Côté circulation sanguine, du sang est « pompé » à ce moment  là dans tous les tissus du corps et propulsé vers le coeur.

L'expiration correspond au relâchement des muscles et à la sortie de l'air des poumons. 


Les poumons permettent les échanges gazeux entre les poumons et le sang. La circulation sanguine se charge de transporter l'oxygène aux différentes cellules de l’organisme qui en dépendent. La respiration est donc une fonction vitale qui agît directement sur le plan physique et donc sur la pleine santé.


"Savoir bien respirer, c'est vivre mieux."

1er chapitre "Le souffle énergie du Yoga de Boris Tatsky


Regardons maintenant les bienfaits physiologiques de la respiration consciente.


Normalement respirer est une action inconsciente car vitale. La pratique du yoga permet de rendre la respiration consciente et de la pratiquer avec des contrôles respiratoires -prânâyama. On agit donc sur le flux d’entrée et de sortie d’air, donc sur les poumons.


Lorsque la respiration est consciente , elle devient plus profonde et plus lente. Via les poumons, l’échange gazeux se fait mieux. L’inspiration ample amène une meilleure oxygénation des poumons et donc de toutes les  cellules notre corps. Et l’expiration profonde, une meilleure élimination des déchets gazeux. Les poumons sont comme « nettoyés » de leurs déchets, diminuant avec les risques de maladies infectieuses. 


En plus des poumons, il y d’autres bienfaits :

  • La respiration plus ample améliore et entretient la tonicité du muscle cardiaque.

  • En augmentant le niveau d’oxygène dans le sang, le système nerveux sympathique est calmé. On se sent plus calme.

  • L’hypophyse libère des hormones, dont l’endorphine qui soulage du stress et augmente le bien-être. La respiration est d’ailleurs une pratique de base de toutes les techniques de gestion du stress qui a fait ses preuves.

  • Enfin, pratique après pratique, les capacités respiratoires s’améliorent avec ses bienfaits associés.


Ces bienfait retentissent sur les circuits énergétiques du corps - les nadî.


Un souffle de qualité aide à libérer la circulation d’énergie dans les grands passages : le cou, la gorge, les épaules, le bassin et aussi les grands centres énergétiques au niveau des Chakra.

Une respiration consciente de qualité va aussi améliorer la circulation du prâna qui circule dans le corps via les nâdi. On peut citer ici les 3 essentiels : Idâ, Pingala et Shushuma.  Shushuma est au centre (symbole de l’éveil de Kundalini) Idâ s’achemine vers la narine gauche (côté lunaire) et Pingala vers la narine droite (côté solaire).

Cette meilleure circulation du prânâ  va permettre un rééquilibrage physique et énergétique pour se maintenir en bonne santé ou retrouver une meilleure santé. On parle d’énergie vitale.


La respiration en plus d’agir sur le plan physique agit donc sur le plan énergétique et l’énergie, c’est la Vie. Alors RESPIREZ ! Vous vous porterez mieux, vous vous sentirez plus calme et vous appréhenderez plus sereinement les évènements de la vie .



Dans le prochain article, je vous parlerai des bienfaits du yoga en dehors du tapis.


Vous avez aimé cet article ? Pensez à le liker ou laissez une question ou un commentaire, j'y répondrai avec plaisir😁

58 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page