top of page

Pourquoi le yoga nous fait du bien ?

#1-Les bienfaits des asâna.


Tous les pratiquants le disent ! Ils se sentent bien après une ou plusieurs séances de yoga et se sentent mieux sur tous les plans après une pratique au long cours. Alors,
pourquoi ressentons nous ces bienfaits dès les premières séances ?
Dans ce premier article d'une série de quatre, je me suis intéressée au rôle des asâna, c'est à dire des postures dans la pratique.


« Yoga signifie à la fois unir et maîtriser : c’est une psychothérapie comportementale et une rééducation corporelle dont l’interêt est d’associer le corps et l’esprit dans un même travail, le patient ayant un rôle actif ». Docteur Lionel Coudron préface de son livre « Mieux vivre par le Yoga »

Comme l'écrit ci dessus Lionel Coudron dans la préface de son livre, le Yoga est une méthode globale pour entretenir ou retrouver une bonne santé. Dans ce premier article dédié aux bienfaits du yoga, je vais d'abord vous parler des bienfaits physiques et physiologiques de la pratique des postures physiques sur le tapis.


Que permettent physiquement ces postures et pourquoi ?

La pratique des postures -âsâna - accompagnées par la guidance du professeur permet un travail physique en profondeur. Cela veut dire quoi ? Que l'on cherche à renforcer les muscles profonds, ceux les plus proches des os qui font la « charpente » de notre corps.

Les âsâna proposent un très grand nombre d’exercices qui contribuent à ce renforcement musculaire mais aussi articulaire de toutes les parties du corps : des orteils jusqu’au bout des doigts !

Le fait que ces postures mettent aussi le corps dans des positions inhabituelles permet de travailler des zones du corps qui souvent ne sont pas sollicitées dans la vie quotidienne ou qui sont sclérosées, nouées, en tension par le manque de mouvement ou des mouvements répétitifs. Dans ces postures inhabituelles, on peut citer par exemple les exercices en quadrupédie comme Marjarâsana ( posture du chat) ou les postures inversées comme Adho Muka Svâsana ( posture du chien tête en bas).


Le fait aussi d’enchaîner des postures renforce ce travail en ajoutant un travail de coordination, d’équilibre qui va aussi demander plus de concentration.

Ensuite l’accompagnement par la respiration et le rythme souvent lent permet un travail intense. C’est le cas par exemple pour les étirements qui sont travaillés avec la respiration consciente.


Voici des exemples des bienfaits physiques ressentis sur l’ensemble du corps :

  • Un corps qui s’assouplit et qui gagne en flexibilité,

  • Des muscles qui s’allongent,

  • Les facias sollicités gardent leur élasticité

  • Des articulations plus mobiles et moins douloureuses,

  • Des os renforcés,

  • Un corps qui se redresse et donc un meilleur maintien corporel,

  • Un colonne vertébrale en meilleure santé grâce à la sollicitation des disques intervertébraux,

  • Un dos plus musclé,

  • Une taille affinée,

  • Des abdominaux renforcés,

  • Des jambes plus musclées et solides,

  • Des hanches plus souples,

  • Et même peut-être quelques centimètres en plus grâce au meilleur placement de la colonne vertébrale.

Une explication de ces bienfaits est dans la notion d'effort juste.


Il faut rajouter à cela que le Yoga propose de réaliser les âsâna dans un « effort juste ».

Sthira sukham âsana - Yoga Sutra de Patanjali II 46 : « âsâna : être fermement établi dans un espace heureux » -traduction de Gérard Blitz.


Dans un premier temps, cela se traduit sur le tapis par adopter des postures en fonction de sa morphologie, des ses blessures passées, en respectant ses possibilités, et même ses possibilités du moment et surtout ne pas se faire mal, ne pas malmener son corps.

Ensuite, cela se traduit par le fait que le travail de la posture est précédé d’une mise en place consciente de la posture, ensuite de la mise en place d’une respiration de qualité, ample et contrôlée, de la phase de sortie de posture en conscience et enfin de la phase d’intégration et d’observation.

Réaliser une asâna, n'est donc pas juste faire une posture physique de yoga mais préparer son corps à cette posture, choisir un chemin pour aller vers cette posture, s'installer dans cette posture et l'explorer sur différents plans, trouver un chemin de sortie de la posture et ajouter un temps d'intégration de récupération pour le corps en fonction des caractéristiques de la posture réalisée.


Les bienfaits trouvent aussi une explication dans la relation corps -esprit qui se crée.


Dans la pratique, la posture devient au delà d’un exercice physique un lieu de rencontre avec Soi, un moment d’unité entre corps et esprit. Le pratiquant, séance après séance, devient « l’explorateur » de son corps qu’il avait jusque là mal appris à connaître et parfois délaissé ou maltraité consciemment ou inconsciemment. Mais aussi l'explorateur de sa conscience.

Comment cela fonctionne ?

Le yoga a la faculté de développer la proprioception du pratiquant. La proprioception est la faculté d’un individu à ressentir une partie de son corps sans avoir besoin de vérifier avec le regard. Guidé par le professeur qui l’invite à amener son attention, sa conscience, tour à tour sur différentes parties du corps, la proprioception du pratiquant s’améliore. Avec cette amélioration, l’éveil du schéma corporel peut se faire et devient de plus en plus subtil. Les ressentis s'affinent et sont de plus en plus présents.


Cet éveil du schéma corporel permet les bienfaits suivants :

- il favorise le développement de la sensorialité du corps, c’est à dire du développement des sens,

- il favorise l’attention, la compréhension et la mémorisation des apprenants,

-il est un élément indispensable au développement de l’image du corps et de son acceptation et donc amène à une bonne santé psychique d’un individu « se sentir bien dans sa peau ». Le pratiquant ressent son corps vivant et peut alors s’ouvrir à « Soi », aux autres.



En conclusion, on peut dire qu’une partie des bienfaits se passe sur le tapis, via le développement de la corporalité, ce corps qui souvent nous fait souffrir, va être le premier outil pour s’occuper de soi, du Soi et améliorer son bien être et aller vers le mieux-être et une meilleure santé physique et psychique.

Dans le prochain article, ma réflexion se portera sur le rôle de la respiration dans les bienfaits du yoga qui est la pierre angulaire de la pratique.


Vous avez aimé cet article ? Pensez à le liker ou laissez une question ou un commentaire, j'y répondrais avec plaisir😁

62 vues1 commentaire

Posts récents

Voir tout

1 Comment


Guest
Nov 05, 2023

Vivement jeudi

Like
bottom of page